Surmonter la peur de l'inconnu.

La peur de prendre une décision.

vaincre la peur de l'inconnu, oser se lancer

La peur est quelque chose de normal et même nécessaire. Sans peur nous serions tous en train de risquer nos vies ou serions tous dangereux. Seulement, pour la peur irrationnelle, c'est uniquement l'imagination de l'être humain qui peut être sans limite.

Lorsque tu as envie de faire quelque chose mais que tu te concentres plus à imaginer ce qui n'ira pas ou pourrait t'arriver de négatif, tu auras beau te plaindre de ta situation, si tu n'essaies pas, que tu continues de stagner dans une vie qui ne te convient pas, tu ne risques pas de changer ton avenir et encore moins de savoir si c'est bien ou pas.

La première chose à faire est d'inverser ton imagination. Plutôt que de voir les choses négatives, visualise pourquoi ce changement te serait bénéfique.

1- Sors de ta zone de confort. 

Pas d'un coup, surtout si tu es sujet(tte) aux angoisses, mais petit à petit essaie un truc nouveau ou une nouvelle étape. Et là je sais vraiment exactement de quoi je parle ; j'ai été amaxophobe durant 14 ans! Oui, oui !!! Jusqu'au jour où... 

J'ai renvoyé le car scolaire pour cause de chauffeur dangereux (ils ne le sont pas tous, je précise) et là... je n'avais plus le choix, et je le savais. Avec ce renvoi,  j'étais obligée de reprendre le volant. 

Je l'ai fait en plusieurs étapes et pour pouvoir reconduire en limitant le plus possible mes angoisses, j'ai acheté une voiture avec boite automatique. Ça fait maintenant plus de 5 ans que je roule à nouveau.  J'y reviendrais peut-être un jour dans un article dédié, à voir... (A l'époque j'en avais fait un blog, avec  mes étapes et progrès chaque jour. Blog que j'ai dû supprimer car en même pas une semaine, j'étais très sollicitée en commentaires, mails par centaines... 😨si tant que j'en étais épuisée). Ceci-dit je comprenais toutes les demandes pour l'avoir vécu moi-même, mais je n'étais pas encore totalement prête à aider efficacement les autres étant encore moi-même dedans. 

J'avais une peur irrationnelle... ce n'était pas vraiment la peur de conduire (Je conduisais sans problème à Bruxelles avant ça^^), mais la peur d'avoir peur avant de prendre le volant...

Tente toujours, peu importe le temps que ça prendra, parce-que lorsque l'on vieillit et que l'on arrive en fin de vie, on regrette plus souvent ce que l'on a pas fait que ce que l'on a fait. Même si ce dernier a été un échec. (Lire mon article nous avons été SDF)

2- Prépare un plan B.

Si tu as déjà une issue de secours avant de commencer, tu auras moins peur de te lancer. De la part d'une personne qui écrit beaucoup sur la positivité ça peut paraître étrange, car un plan B sous-entendrait de se préparer à un échec. Sauf que là je ne te parle pas d'un plan B de dépit, mais d'un plan B tout aussi super que ton plan A. Cette façon de faire, agrandit tes idées, tes actions au cas-où en effet ton premier plan ne fonctionnerait pas. 

Avoir un plan B n'est pas une faiblesse, il démontre tes capacités à rebondir et à envisager différentes façons de réussir!  Un plan B n'est pas négatif, c'est faire preuve de bon sens. 😉

3- Ne crains pas les critiques.

Je vais être un peu brutale, mais ce que les autres pensent de toi ne sont pas tes affaires mais les leurs. Tu ne pourras de toutes façons pas changer les gens, alors concentre-toi plutôt sur tes projets, tes envies et tes changements à TOI sans te soucier du regard des autres! Et puis que tu réussisses ou que tu échoues, dans les deux cas, il y aura toujours au moins une personne qui aura quelque chose à critiquer, c'est la nature humaine, c'est comme ça... Alors autant te te lancer!

4- Ecoute et inspire toi de cette chanson de Yannick Noah ;)


Pour terminer, la règle pour vaincre sa peur est de l'affronter! 

Commentaires