Le menu perpétuel

Le minimalisme en cuisine.

Gain de temps et d'argent...

minimalisme en cuisine, menu pertpétuel

Si tu fais partie des personnes qui lisent régulièrement ce blog, tu commences à connaître mon adoration pour les astuces qui non seulement me font gagner du temps, mais qui en plus font plaisir à mon côté feignasse. 

Je faisais déjà mes menus à la semaine, car il n'y a pas à en douter, c'est un énorme gain de temps ET d'argent. Chez moi, j'ai encore amélioré la chose avec :

Le menu perpétuel.

Non, non rassure-toi... Il n'est pas question de manger exactement la même chose toutes les semaines. 

C'est quoi alors et comment ça marche ?

Dans une famille ordinaire, bien souvent il y a des plats qui se répètent systématiquement de semaines en semaines, et l'on compte que dans chaque famille il y a un max de 20 à 30 types de menus préférés qui  reviennent régulièrement. 

Dorénavant, je sais que lorsque je fais ma liste de menus et de courses il y a 7 types d'aliments qui constituent la base de semaines en semaines. 

Par exemple: 

Le lundi  : Volaille. Mais ce n'est pas obligatoirement un poulet rôti tous les lundis. Cela peut être une semaine des filets de dinde sauce moutarde, une autre semaine des cuisses de poulet, ou encore une autre du vol-au-vent...

Le mardi : Poisson : Cela inclus les moules et autres crustacés.

Le mercredi : Pâtes : Une semaine spaghettis bolognaise, un autre carbonnara, des tagliatelles au saumon, une lasagne ou même un pizza.

Ainsi de suite pour chaque jour. Après, le jour donné n'est là que pour avoir une base sur une semaine complète, si je préfère manger mon poisson le lundi, je permute tout simplement les jours. 

Le but est d'avoir en revenant des courses, 7 jours de repas complets dans congélateur /frigo / placards et de faciliter sa liste de menus sans trop se prendre le chou. Quant aux accompagnements (légumes et autres), même si la base reste, ces derniers changent selon les saisons. L'air de rien, avec seulement une base de 7 types d'aliments les menus peuvent être très variés. 

Pour notre part, nous avons décidés  que le weekend aucun des deux ne cuisine. Nous mangeons dorénavant à l'extérieur (hors invitations à la maison ou chez des amis) TOUS les samedi et dimanche. Pas forcément un restaurant, mais cela peut aussi être une friterie ou une brasserie qui sert des plats du jours voire même un Mc Do. Il n'empêche que je fais tout de même une liste de menus pour 7 jours afin de parer à un éventuel imprévu. Ce qui n'aura pas été consommé, sera sur la liste des menus de la semaine suivante. 

Alors c'est sûr, je veux bien admettre que manger à l'extérieur cela a un coût, mais si nous pouvons nous le permettre c'est grâce à notre mode de vie minimaliste mais aussi et surtout parce-que lorsque l'on prévoit les menus à l'avance on y gagne vraiment beaucoup sur le budget alimentaire. (Hormis le prêt hypothécaire), n'ayant pas de dettes, je ne fais absolument pas (ou plus ?) partie des minimalistes qui s'empêchent de manger à l'extérieur pour pouvoir économiser le plus d'argent possible. J'ai un budget alimentaire que je me fixe chaque mois et ce qui n'est pas dépensé en courses l'est de toutes façons pour manger. Puisque c'est à ça que sert ce budget, à savoir : MANGER. 

Ma façon minimaliste pour ce poste c'est tout simplement de ne plus cuisiner le weekend et nous donner les moyens de le faire. Une poire pour la soif oui, un fond d'urgence et de quoi vivre décemment plus vieux c'est hyper important et il faut d'ailleurs commencer par ça avant de penser à faire tout autre chose. Mais quand c'est ok, hors de question d'amasser des € juste pour amasser des €, ne rien en faire du tout et devenir les plus riches du cimetière. Si nous avons décidés d'avoir un mode de vie minimaliste c'est avant tout pour pouvoir nous permettre le plus d'expériences possibles. La vie est courte !

Pour en revenir aux  listes de menus / courses.

J'ai la chance de pouvoir aller faire mes courses à n'importe quel moment. Je les fais donc en dehors des heures de pointes et jamais le samedi. Mes menus prévus et ma liste préparée avant d'y aller, ça me prend top chrono 30 minutes trajets aller et retour inclus. (Si je fais mes courses en France, 1 heure). 

Mes menus, n'excèdent pas 30 minutes de préparation et bien que différents malgré la même base chaque semaine, se composent de maximum 6 ingrédients (épices et condiments compris).

Je ne fais pas 14 menus car le midi je suis seule. Alors soit je mange les restes de la veille, soit je me fais une tartine, soit je me débrouille avec ce qui se trouve dans mes placards. Bien que je ne fasse plus de grande réserve alimentaire, il y a toujours un petit quelque chose des courses précédentes. 

Conclusion :

Les heures gagnées me servent à faire des choses que j'aime et prendre du temps pour moi, tout en mangeant bien et varié. Les "économies" quant à elles, servent à nous faire plaisir en couple et nous reposer le weekend. 

Commentaires

  1. J'ai souvent essayé de faire mes menus à la semaine, mais ça n'a jamais fonctionné pour nous. Pourquoi ? Parce-que mon compagnon travaille dans une grande surface. On prévoyait ensemble un menu pour la semaine et puis hop, non, monsieur décide que tout compte fait il n'avait pas envie de manger ce qu'on avait prévu, ça ne le tentait plus (alors qu'on avait acheté le nécessaire pour le cuisiner). Franchement, c'est ultra frustrant pour moi et puis surtout, ça nous fait perdre de l'argent car ça nous fait acheter une chose qui n'est pas prévue du coup, découragée, j'ai abandonné l'idée... Je pense qu'en en parlant à 2 en ouvrant de manière bien posée le dialogue. Je pense que je peux arriver à lui faire comprendre qu'on ne peut plus fonctionner de cette façon, car souvent bien évidemment, le repas se retrouve être un repas moins bon pour la santé, on doit faire en sorte de remédier à cette grossière erreur.... Bref tout ça pour dire que franchement j'aime bien votre idée de chaque jour, tel type d'aliment ou de plat. Ça permet d'instaurer une ligne de conduite sans pour autant établir des aliments bien précis. Je pense que je peux arriver à amener les choses de cette façon auprès de mon compagnon ;) Le tout étant de pouvoir au final avoir une semaine nutritionnelle équilibrée. Pour ce qui est de l'idée du weekend, on ne cuisine pas, j’adhère totalement ! C'est tout à fait réalisable si on sait gérer son budget correctement et qu'on revoit ses priorités en matière de dépenses. ;) Mes beaux-parents fonctionnent de cette façon et c'est un réel plaisir ! On le teste quand on va chez eux (car on vit à 2h de route) et qu'est-ce que c'est agréable !!! Surtout que pour ma part, cuisiner est un véritable calvaire, je déteste ça ! Je suis tout à fait d'accord, il est primordial de profiter de la vie et de ne pas se priver dans la limite du possible :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que c'est une habitude qu'il faut le temps d'accepter, d'adapter et que ce n'est pas toujours simple quand on a pas l'habitude. Pour les menus à la semaine de bases, on peut très bien permuter le lundi et le jeudi par exemple. Le but étant d'avoir 7 menus d'avance peu importe les jours où on les mangent. Une chose est sûre, ce sont les économies réalisées sur le budget courses. (Qui permettent les petites sorties du weekend dans notre cas)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire