Mon minimalisme à moi.

Minimalisme

Minimalisme entre guillemets, car c'est plus de désencombrement que de minimalisme pur et dur en ce qui me concerne. Cela-dit, si ce n'est l'effet mode "vivre avec 100 objets", je trouve qu'il n'y a pas de règle prédéfinie. Chacun peut vivre son minimalisme à sa façon. Par exemple, pour moi qui à l'époque possédait plus de 200 paires de chaussures dont certaines plus jamais portées, n'en avoir plus qu'une vingtaine de paires, c'est déjà du minimalisme, car ces paires gardées, je les porte toutes plusieurs fois dans l'année. 

La démarche vers le minimalisme et la quantité d'objets possédés est vraiment propre à chacun, à son vécu. D'ailleurs le nombre d'objets ne doit pas devenir un obsession; sinon on y perd l'objectif premier.... sa liberté! Quand on désencombre c'est pour se libérer, pas pour se frustrer! 

 Autre exemple, je me maquille depuis toujours, mais dans des tons nude depuis plusieurs années, j'ai ne donc gardé que ce qui m'est utile dans ma trousse à maquillage minimaliste.  Le superflu prenait de la place pour rien et me faisait perdre du temps lorsque je devais chercher l'ombre à paupières ou le mascara dont j'avais besoin, au milieu du fouillis de ma tour à maquillage. Les tiroirs ce sont donc transformés en trousse. Une minimaliste extrême n'aurait pas ce genre de cosmétiques, mais personnellement je garde du maquillage car j'aime ça!

On est pas non plus obligé de vivre dans un décor vide et aseptisé comme une salle d'autopsie (sauf si évidemment on est fan de ce type de déco),  ce qu'il faut éviter c'est l'encombrement d'une multitude de petits objets qui envahissent l'espace de manière négative (Mais négative pour TOI!). Mon salon n'est pas vide, mais les objets déco qui s'y trouvent nous les aimons vraiment, le moyennement n'y a plus sa place et a été dégagé, de même que les choses dont ce n'est justement pas la place.  De la sorte, nous avons une pièce détente qui l'est vraiment et rien ne vient perturber ce à quoi cette pièce est réservée : Le repos, la relaxation... 

Quant aux fringues, tu as 35 robes? Et alors? Si tu les portes toutes où est le problème? Il est plus intelligent de donner 3 robes que l'on ne porte pas, que 20 robes qu'on porte. Tu saisis la nuance?   Ok moi je n'en ai plus beaucoup de vêtements , mais c'est parce-que je n'ai gardé que ceux que je portais, j'ai viré les autres (Je ferai prochainement un article de mes possessions fringues). Je ne m'interdis pas du tout d'en racheter, mais mes achats seront plus réfléchis et avant d'acheter, je me poserai les questions de savoir si je vais vraiment mettre ça, si ça va avec d'autres habits que je possède déjà et si je peux dans un premier temps trouver cette pièce en friperie.

Pour conclure : Le désencombrement et le minimalisme, ont l'avantage d'avoir besoin de moins de rangement, de dégager de l'espace et du temps et même de faire de vraies économies d'argent. Mais l'essentiel et le superflu sont aussi très personnels, ils peuvent varier d'un individu à l'autre, il n'y a pas de norme officielle et / ou obligatoire. L'important est de ne pas te frustrer, que ce soit avec trop ou pas assez de possessions et d'aller vers une vie plus sereine! 

Commentaires